Investir dans l’immobilier locatif à Montpellier

Selon de récentes études, de plus en plus de Français envisagent d’investir dans l’immobilier locatif dans l’une des villes à fort potentiel de France telles que Bordeaux, Angers ou Montpellier. La surdouée est d’ailleurs bien connue pour son tissu économique relativement avantageux. Mais en dehors de cet atout, qu’est-ce qui explique l’engouement pour ce type d’investissement dans la cité montpelliéraine ?

Une demande à la hausse

Montpellier est bien connue pour être l’une des villes les plus attractives économiquement de France. Le coût de la vie est légèrement supérieur à celui des autres villes de France sans pour autant tutoyer les sommets comme celui de Paris.

Investir dans l’immobilier locatif à Montpellier est une excellente idée à cause de la croissance constante de la ville. En prenant en compte son agglomération, elle tourne autour de 450 000 habitants réguliers (dont 70,00 étudiants). Pendant les vacances, cette population peut aller jusqu’à 500 000 habitants avec plus de moitiés qui ont moins de 34 ans. Cela représente un vivier de clients assez important, d’autant plus que 67 % de ces habitants sont locataires.

Cette tendance à la location est due au prix général des biens dans la ville. En moyenne, le prix des appartements varie entre 4 300 et 5 500 euros au mètre carré. Celui des maisons varie entre 3 200 et 4 000 euros par mètre carré. L’Immobilier Montpelier est donc un marché très actif. Il est impossible de ne pas trouver preneur pour un bien immobilier locatif lorsqu’il est construit dans la bonne zone.

Lisez aussi  Flemming's

Des avantages fiscaux

En dehors de la forte demande, investir dans l’immobilier locatif à Montpellier (et dans certaines autres villes de France) permet de bénéficier d’une défiscalisation. Les plus connus sont la loi Pinel et la loi Censi-Bouvard.

Loi Pinel

La loi Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt lorsqu’on investit dans l’immobilier locatif neuf. Le montant de la réduction peut être de 12, 18 ou 21 % du montant de l’investissement. Cela varie en fonction de la durée de la mise en location choisie pour le bien immobilier.

Il peut aussi varier en fonction de la taille et du type de bien. À Montpellier, les petites et moyennes surfaces sont plus rentables que les grandes. Ce n’est pas le cas des biens avec balcons ou terrasses qui peuvent être moins rentables selon le quartier.

Cela dit, l’accès à ces avantages est soumis à des conditions strictes telles que le prix de location ou le respect d’une norme énergétique particulière.

Loi Censi-Bouvard

Cette loi est assez similaire à la précédente. Comme la loi Pinel, elle offre la possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôt lorsqu’on fait un investissement locatif dans un bien immobilier neuf. Mais cette fois, l’investissement locatif doit être meublé et situé dans une résidence de service. Le montant de la réduction est généralement de 11 % du montant de l’investissement dans une limite de 300 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *