L’Île Sainte Marie de Madagascar

Rickshaws in Antsirabe, Madagascar highlands

Destination incontournable pour de nombreux touristes. Cette île captivante de la région d’Analanjirofo est célèbre pour son caractère authentique. Elle se trouve au large de la côte Est de l’île rouge, à environ 35 kilomètres de Soanierana Ivongo. À la forme allongée, Sainte-Marie jouit d’une superficie de 200 km² et a pour voisine l’île aux Nattes qui lui est distante de 400 mètres. Mais qu’a Sainte Marie à offrir à ses visiteurs ? Grâce à son caractère insulaire et les particularités du sol corallien, l’île a pu se doter d’une flore et d’une faune extrêmement variée. Y sont à découvrir, par exemple, de nombreuses espèces de lémuriens ainsi qu’une large variante d’orchidées.
Sainte Marie dispose aussi de nombreux sites à découvrir :
Les deux phares de l’ile « le phare Belvec » datait de 1914, ce phare fait partie des plus anciens phares de Madagascar hérité de France ; et « le phare Eiffel » trouvant à l’extrême Nord de l’ile.
Les cimetières des pirates et l’ile aux forbans étaient le repaire des brigands de mer pendant deux siècles. Un site chargé d’histoire et de mystéres.
Le parc Endemika D’Ambodiforaha, un parc zoologique et botanique, situé sur le côté sud de Sainte-Marie, en direction de Ravoraha, vous permet de découvrir la faune et flore locale, les richesses naturelles de l’île (tortues, caméléons, lémuriens, serpents, grenouilles, orchidées et euphorbes...).
Les piscines naturelles constituantes des 3 bassins à vagues, trouvant sur la piste su nord. La piscine d'Antsarirabe a des eaux calmes et translucides tandis que la piscine d'Antsarirakelitry est un lieu sacré où des pièces de monnaies sont lancées dans les creux d'un rocher à l'occasion d'un vœu. La troisième piscine, plus au sud, est un petit lagon.
Le Safari Baleine ou le festival des baleine. L’un des festivals les plus célèbres à Madagascar pendant le mois de Juin jusqu’au mois du Septembre tous les ans, les baleines à bosse partent des eaux froides de l'Antarctique pour se retrouver dans le canal de Sainte Marie. Le but de cette migration par centaines est celui de se courtiser, de se reproduire et de mettre bas des petits baleineaux. C’est vraiment extraordinaire. Ce festival attire plusieurs touristes chaque année.
L’église d’Ambodifotatra, la première église catholique de Madagascar, fièrement campée sur la colline qui domine la Baie et face à l’îlot Madame

Visiter le site: Tour Guide LoveMada

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *