Suivi de chantier : conseils pour un chantier réussi

momi

Réaliser des travaux de construction n'a jamais été une partie de plaisir, alors comment s'organiser pour le suivi de chantier ?

Travaux de rénovation, réaménagement, nouvelle construction, etc. Quel que soit l'usage domestique ou professionnel, bien préparer le bon déroulement d'un chantier demande la mise en place d’une gestion rigoureuse, d’autre part un sens de l'organisation afin d'agir en conséquence durant les diverses étapes d'un chantier.

Pour y voir plus claire, il est légitime de se poser quelques questions et appliquer les conseils des experts en bâtiment afin de bien réussir les travaux. En conséquence, comment organiser et gérer un chantier de construction à l'ère des bâtiments 4.0 ? Voici les différents points à observer pour un chantier réussi. Mais au préalable, jetons un coup d'œil sur les périmètres d'action de deux expertises appelées à contrôler et effectuer le suivi d'un chantier.

C'est quoi le Suivi de chantier ?

Un chantier est un projet de construction qui demande un suivi des consignes, une organisation sur site et un contrôle permanent du rythme de travail jusqu'à la remise des clés, ce qui implique le respect des délais, des plans d'exécution, des matériaux à utiliser et l'enveloppe financière budgétée. Tous ces éléments sont d'une importance capitale pour le bon déroulement des travaux, qui avancent sous la supervision d'un maître d'œuvre recommandé par un architecte.

Quel est le rôle d'un architecte ?

Le recours à un architecte est nécessaire pour réaliser les plans de construction afin d’obtenir le permis de construction, mais aussi ses conseils sont indispensables à la réussite d’un projet de construction, rénovation, aménagement intérieur, etc...

Enfin, quelle que soit la nature du chantier et de son usage, un architecte intervient sur l'ensemble des opérations, il est le garant d'un bon suivi tout au long des différentes étapes d'un chantier.

Pour finir, un architecte charge un maître d’œuvre afin de mettre en exécution les plans de travail.

Et celui du maître d'œuvre ?

C'est un intervenant indispensable, un élément clé, il a la lourde tâche de déclencher les plans tels que approuvés et validés par l’architecte.

Il doit aussi trouver des solutions aux contraintes qui peuvent surgir lors du chantier. Cependant, dans certains cas, le maître d'ouvrage mandate directement un maître d'œuvre pour prendre en charge et le projet et la supervision des travaux.

Ceci étant, lors d'un chantier résidentiel, on constate que les ménages n'ont pas tous de solides connaissances dans le bâtiment et surtout, ils ont besoin d'un seul vis-à-vis pour gérer le chantier. D'un autre côté, même les professionnels du bâtiment trouvent des difficultés pour comprendre et analyser les besoins du client.

La solution pour réussir le suivi d'un chantier ? Optez pour un tiers de confiance, un référent technique qui guidera un maître d'ouvrage dans ses choix, plus encore, plus besoin de se déplacer à la recherche de cette perle rare. Soyez Smart, un seul clic, une seule adresse, MoMi.fr, une plateforme intelligente qui vous met en relation avec un "coach du bâtiment", les meilleurs experts du bâtiment en adéquation avec vos besoins.

Le plus ? Des conseils à la carte et un accompagnement personnalisé afin de suivre votre chantier en toute sérénité.

1. Valider le devis des travaux

C'est le point de départ de toutes prestations. C'est le premier contact entre le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre, c'est pour cette raison que ce document doit être clair et net, le plus transparent possible. Par le biais du devis, un maître d'œuvre doit s'assurer que tous les besoins du client y sont exprimés d'une façon professionnelle. Autrement dit : un devis doit être bien rédigé (en mentionnant la qualité des produits, des matériaux, le prix unitaire, les prix unitaires en hors taxe et avec la Tva, les délais des travaux, et le coût des éventuels achats ou interventions annexes).

2. Exposer l'état des lieux

Donc, une fois le devis du chantier de construction approuvé par le maître d'ouvrage, le maître d'œuvre, ou le cas échéant l'architecte, dresse un état des lieux qui servira comme point de départ pour élaborer des esquisses (deux ou trois propositions). Celle validée servira de point de départ pour entamer les travaux et faire le suivi du chantier.

3. Établir un journal de chantier

Appelé aussi carnet de chantier, c'est un registre avec une check-list des points les plus recommandés pour bien suivre les stades d'avancement d'un chantier de construction, également, c'est un support où on mentionne les événements et incidents survenus au cours du projet pouvant altérer la qualité des travaux.

Or, aujourd'hui grâce à l'intelligence artificielle, l'innovation passe par la digitalisation et la dématérialisation du carnet de chantier représenté par un workflow simple et clair composé de 6 étapes. Avec un accès direct et en temps réel, professionnels et particuliers sont mis en relation pour la gestion et le suivi du chantier.

4. Respecter le planning des travaux de chantier

En mettant l'accent sur un suivi scrupuleux des différentes étapes ainsi que les tâches assignées pour chaque corps de métier, le bon déroulement et la qualité d'un projet ne peuvent être qu'assurés. Ceci étant, pour appuyer le précédent paragraphe en prônant la dématérialisation, fini les fiches Excel et les simples applications de programmation.

L'innovation 4.0 offre des outils et des applications développées avec de puissants algorithmes pour alerter, prédire et anticiper les défaillances en terme de délais de travail et respect du budget.

5. Planifier des réunions et des visites sur site

Les visites sur chantier sont aussi importantes que les précédentes recommandations, ça permet de veiller au bon déroulement des travaux, au respect des règles auparavant établies. Aussi évaluer l'état d'avancement des travaux appartement Paris, relever les éventuelles anomalies et blocages qui entravent le bon déroulement du suivi de chantier. D'ailleurs, les réunions facilitent les échanges entre le maître d'ouvrage et les différents corps de métier, un point positif, afin d'anticiper les litiges et respecter le budget.

Tout compte fait, il devient désormais possible de planifier des visites d'inspection 3D pour et organiser des réunions en mode visioconférence à partir d'un smartphone ou sur PC.

6. Prendre des photos

Quand ? Avant, pendant et après le chantier. Pareil que l'objectif des réunions, la prise de vues est un élément de preuve pour consigner l'état des lieux au départ du chantier, retracer le suivi de chantier, lever des réserves, ceci même en cas de litige.

Ainsi donc, la prise des photos permet d'illustrer les dossiers, les rapports de constructions afin d'argumenter l'historique d'un projet ou chantier de construction.

7. N'oubliez pas le PV de réception.

La livraison du chantier est matérialisée par un procès-verbal rédigé à la fin d'un chantier de construction. Le PV de réception des travaux ou du chantier de construction est un document attestant l'achèvement et la conformité des travaux.

Dans le cas de non-conformités et des défauts par rapport au plan sont détectés, dès lors, le maître d'œuvre dispose d'un délai pour "corriger" les anomalies afin de lever les réserves et libérer le règlement final de la facture du chantier de construction conformément au devis initial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *