Le choix d'un métier : Devenir agent immobilier

« L'agent immobilier détiens les clés de l'aventure d'une vie, ou d'un moment important dans cette vie : le choix et l’acquisition d'un logement »

Vous désirez devenir agent immobilier et vous avez besoin de témoignage concernant ce métier...son salaire, ses débouchés, les qualités requises...Avec Didier qui est agent immobilier sur la Métropole lilloise nous allons vous donner les réponses à vos questions avec son témoignage....

Se lancer comme agent immobilier

Quel est votre parcours pour devenir un agent immobilier ?

Après le bac, j'ai intégré un BTS Force de Vente, maintenant appelé NRC (négociation relation client). Je voulais aller sur le terrain, avoir une approche directe des gens. A la fin de la formation, je suis en stage : en banque, en assurance et puis dans l'immobilier. J'y suis arrivé en 2000, et ça ma plus. Mon employeur l'a aussi remarqué et m'a embauché dans la foulée l'année suivante.

En quoi consiste votre travail d'agent immobilier ?

Dans notre agence immobilière, nous faisons surtout des transactions, c'est-à-dire que nous ne sommes pas syndics en location, nous ne nous occupons pas de l'entretien des immeubles. Nous sécurisons les achats, entes et locations des biens de nos clients. Nous vérifions la solvabilité des futurs locataires ou propriétaires, nous établissons une véritable stratégie pour nos clients vendeurs. En fait, nous vendons un service aux propriétaires et un produit au acquéreurs. Ici, nous sommes proche de Lille. Il y a donc des ménages lillois désireux de se mettre au vert parmi nos clients mais il y a aussi des gens attachés à leur village, comme moi.

Comment se passe une vente immobilière ?

pourquoi devenir agent immobilier

Souvent, les propriétaires nous appellent pour obtenir une estimation gratuite de leur bien immobilier. Après avoir réalisé cette première étape, nous vérifions si, parmi nos acquéreurs inscrits dans notre agence immobilière, nous avons des personnes qui recherchent un bien analogue. Nous leur faisons visiter s'ils sont intéresser. Parallèlement, nous mettons en ligne une annonce présentant le logement à vendre. Il nous arrive aussi de le mettre en vitrine. Nous nous occupons ensuite de sélectionner les candidats à l'achat, vérifions leurs finances, etc...jusqu'au compromis de vente immobilière. En général, le processus dure aux environs de trois mois.

Qui sont vos interlocuteurs pour réaliser ces transactions immobilières ?

Les principaux sont les banquiers ou les courtiers en prêts immobiliers. Au passage, heureusement que cette profession est maintenant de plus en plus réglementée. Évidemment, sans les banquiers, rien ne se fait. Aujourd'hui, les intérêts des prêts sont bas donc ils reviennent moins cher mais, les banquiers sont extrêmement frileux. Cela crée une tension sur le marché. Nous avons aussi beaucoup de rapports avec les notaires qui finalisent obligatoirement les ventes immobilières. Nous travaillons en bonne entente avec eux et, lorsque survient le moindre souci, nous réussissons à nous entendre pour améliorer la situation de notre client. Enfin, pour les découpes de propriétés ou des mesures précises des terrains ou bâtiments, nous avons aussi affaire à des géomètres. Enfin, depuis quelques années, les diagnostiques sont indispensables pour leurs mesures sur l'amiante, l'énergie, le plomb, etc.. Toutes ces informations qu'on a maintenant avant d'entrer dans un logement.

Qu'aimez-aimez vous dans votre métier d'agent immobilier ?

J'aime le fait qu'il n'y ait jamais aucune routine. Chaque bien immobilier est différent, chaque journée se construit différemment, chaque client est différent aussi. De plus, le fait d'accompagner des particuliers est gratifiant : c'est un projet de vie de devenir propriétaire. J'aime répondre à leur attentes, leurs questions ou inquiétudes. Notre secteur est résidentiel mais accessible, ce qui fait que notre clientèle est très variée. Je vis ici, je les rencontre : je sais s'ils sont satisfait. Enfin, l'immobilier est si divers, des gens de tous horizons choisissent d'y travailler. C'est un métier très intéressant.

agent immobilier un métier facile

Quelles qualités faut-il pour être un bon agent immobilier ?

Il faut être à l'écoute, je l'ai dit. Mais surtout il faut être disponible. Souvent, les visites immobilières ont lieu le midi, en soirée, le week-end. Quant les personnes ne sont pas au travail en fait. Alors, même s'il peut y avoir des plages de temps libre en journée pour aller chercher une baguette, le soir est souvent pris. Il faut avoir un entourage familial compréhensif. Une bonne gestion du stress est aussi indispensable : le marché immobilier est vraiment tendu en ce moment et parfois, il faut vite trouver des solutions pour nos clients. Et bien sûr, il faut être à l'aise avec les chiffres.

Référencement agences immobilières

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stéphane l'agent immobilier dit :

    En plus d'être un métier séduisant, c'est aussi un métier où l'on peut gagner très bien sa vie sans être très diplômé !! Néanmoins, acheter et vendre un bien immobilier n’est pas aussi simple qu’il pourrait paraître. Et c'est un secteur notoirement difficile pour les débutants. Il y a beaucoup de nouveaux agents immobiliers qui échouent au cours des premières années. Une carrière dans l'immobilier est une question de liberté. Une chance de définir vos propres horaires, de devenir , pourquoi pas , votre propre patron et de réaliser de grandes choses professionnellement. Avant de vous lancer dans une nouvelle carrière , sachez toutefois que votre réussite dans l'immobilier peut également être difficile à atteindre. Elle est souvent tributaire de l'économie locale ou régionale , de votre capacité à maîtriser la compréhension du marché immobilier de votre secteur et de votre volonté de vous mettre en contact avec les vendeurs et autres professionnels de l'immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *