Gagner un Complément de Revenu à Domicile

Gagner un Complément de Revenu à Domicile : Les 10 Commandements

Complément de Revenu à Domicile

Vous vous êtes sans doute certainement dit un jour que vous pourriez gagner un peu plus d’argent au lieu de passer deux heures devant la télé. C’est un constat que vous partagez avec beaucoup de gens. En effet, en ces temps de rigueur et de politique maussade, le français cherche à gagner un peu plus d’argent. Nous avons tous de très bonnes raisons pour vouloir gagner ce petit plus qui rendra la vie plus facile.

Oui mais nous ne voulons pas sortir du bureau à 18h et aller attaquer une nuit de travail à la station-service. Nous voulons gagner plus pour pouvoir en profiter.

La solution la plus évidente est de travailler un peu plus à la maison. Cette solution vous permet de rester confortablement à domicile et de gérer votre temps de travail comme vous l’entendez.

Mais comment s’organiser, s’orienter et ne pas perdre son temps dans des voies sans issue ?

Suivez ces 10 commandements et vous serez fin prêt à démarrer votre activité à domicile.

Commandement #1: Ton espace de travail tu arrangeras

C’est le point de départ de tout travail à domicile. Il est impossible de travailler sur un bout de la table de votre cuisine. Vous devez impérativement avoir un espace dédié à vos activités, comprenant votre ordinateur ainsi que vos papiers et documents de travail.

Bien sûr, il n’est pas toujours possible d’avoir une pièce uniquement destinée à son complément de revenu à domicile. Cependant, un petit bureau dans un coin de votre salon fera l’affaire. N’oubliez pas d’avoir un bon éclairage et une bonne chaise car sinon vos yeux et votre dos vous feront vite souffrir.

Essayez également de choisir vos heures de travail judicieusement, par exemple si vos enfants jouent à 2 mètres de vous ou si la télé est proche de vous, vous ne pourrez pas être productif.

Commandement #2: Un planning tu établiras

Encore un point essentiel. Vous devez avoir un planning sur plusieurs niveaux. Comment placez-vous vos heures de travail, quelle durée vous accordez à tel et tel contrat mais également au niveau d’un seul contrat : quand établirez-vous une ébauche, quand réaliserez-vous le travail, quand corrigerez-vous etc.

Avoir un planning stable vous permettra de mieux appréhender votre masse de travail et vous garantira un meilleur rendu. Soyez tout de même flexible car l’avantage d’un complément de revenu fait à la maison est que vous êtes maître de votre temps.

Commandement #3: Une tarification tu définiras

L’écueil numéro un de tout travailleur à domicile qui débute : la tarification. Il n’est pas compliqué de savoir à quel tarif de base vous estimez un travail, c’est une question de facturation du temps.

Mais ce n’est pas tout, au temps passé à réaliser l’activité en elle-même il faut ajouter tout un tas de choses. Gardez à l’esprit que tout travail commence par une réflexion, qui devra être facturée. De plus il peut y avoir des dépenses (matériel, électricité, internet…) ainsi que des cotisations supplémentaires.

Il faut donc viser juste, ne pas demander 10000 euros par mois mais ne pas se vendre pour un salaire du tiers-monde.

Commandement #4: Un contrat tu demanderas

Un client potentiel vous contacte par mail et vous propose une collaboration sur plusieurs mois ? C’est parfait ! Mais qui vous dit qu’au bout de 2 semaines il ne vous laissera pas tomber ? C’est un problème récurrent qui vous fait perdre de l’énergie et peut vous amener à refuser d’autres clients.

Essayez le plus possible de faire signer un contrat, d’avoir la certitude que votre investissement en énergie ne partira pas en fumée. C’est une pratique qui était peu courante sur internet jusqu’à récemment mais qui tend à se généraliser. Ne forcez pas la main à votre client, mais faites-lui bien comprendre que s’il entend respecter sa parole un contrat ne lui sera en aucun cas néfaste.

Commandement #5: A l’écoute tu seras

Si vous voulez satisfaire un client il n’y a rien de mieux que d’écouter tout ce qu’il a à dire. Ne présumez pas tout comprendre en 2 minutes, souvent les clients ont des demandes spécifiques qui relèvent de situations bien définies. C’est pour cela qu’il faut montrer à votre client que tout ce qu’il dit est important.

Vous gagnerez l’affection de votre futur client, mais également vous en apprendrez plus sur sa personnalité et sur le contexte du travail que vous allez réaliser. Ces deux éléments sont très importants si vous voulez rendre un travail adéquat et impeccable sans avoir à le retoucher à de multiples reprises.

Commandement #6: Tes limites tu connaîtras, dire non tu sauras

Il peut arriver qu’un client vous demande une prestation que vous ne pouvez pas produire, soit que vous ne savez pas le faire, soit que vous n’en avez pas physiquement le temps.

Dans ces cas-là, il ne faut pas hésiter à dire non. N’oubliez pas que cette activité est un complément de revenu, elle doit donc être adaptée à vos possibilités. Refuser un contrat est un geste très difficile lorsqu’on débute, mais c’est un mouvement naturel qui ne doit pas apporter de gêne.

Refuser un contrat qui est trop mal payé ou qui ne vous convient pas est sain, savoir dire non est la garantie d’être serein et d’éviter les problèmes.

Commandement #7: Les délais tu respecteras

Voilà un point qui vous permettra d’établir une bonne réputation. Vous devez être le prestataire modèle qui tient sa parole et met tout en œuvre afin de respecter les délais qui encadrent un contrat.

En effet, comment demander à un client de respecter ses engagements si vous n’arrivez pas à tenir les vôtres ? Ce simple fait fidélisera votre clientèle et établira des bases solides pour construire une bonne relation avec vos clients.

Si votre client vous impose un délai qui ne vous semble pas raisonnable dites le lui franchement et ne vous mettez pas dans une situation inextricable dont vous serez le seul à blâmer.

Commandement #8: De l’argent tu demanderas

Tout travail mérite salaire, c’est la sagesse populaire qui l’affirme. N’ayez donc pas peur de réclamer votre dû ! Sur internet le côté virtuel a tendance à casser les relations humaines, et du coup certains clients ne sont pas toujours zélés lorsqu’il s’agit de payer.

Si vous vous retrouvez dans ce cas n’hésitez pas à réclamer votre paiement. Ne soyez pas gênés par ce geste qui au final n’implique qu’une juste rétribution de votre travail. Envoyez des e-mails, restez courtois mais soyez ferme.

Si un client vous demande de réaliser un travail test avant de signer un contrat, demandez un paiement. Beaucoup de clients mal intentionnés ne vous feront plus signe après un test gratuit ! Vous aurez donc travaillé pour rien. Évidemment si le test ne vous prend que quelques secondes ne demandez rien, restez cohérent. Vous trouverez beaucoup de genre de demandes sur les plateformes de travail en ligne, donc soyez vigilant et restez ferme.

Commandement #9: Des pauses tu t’imposeras

Un travail à domicile est bien souvent un travail assis face à un ordinateur. Même avec le matériel adéquat votre corps est mis à rude épreuve. Vous devez vous accorder des pauses régulière, toutes les 40 minutes et si possible faire des étirements et relaxer vos yeux.

De la même manière si votre journée au travail a été longue, n’embrayez pas tout de go sur votre activité à domicile, accordez-vous une heure de repos et de relaxation. Il peut être tentant de foncer tête baissée dans le travail, mais au final vous serez moins productif et multiplierez les erreurs.

Commandement #10: Ton savoir-faire tu perfectionneras

Tenez-vous au courant de ce qui se fait dans votre secteur d’activité, lisez des blogs et des articles. Il ne faut surtout pas être coincé dans une manière de faire et camper sur ses positions. Les domaines du travail à domicile sont perfectionnés en permanence et ils reposent pour la plupart sur la publication de ces perfectionnements.

Lire et approfondir ses connaissances sur son domaine sont les garanties d’améliorer ses services et de rester « dans le coup ». Sur internet, un professionnel aux techniques vieillissantes ne séduit pas, il est fui comme la peste. Restez donc à la pointe de votre domaine tout en conservant ce qui fait votre marque de fabrique, ne copiez pas : inspirez-vous.

Conclusion

Si vous suivez ces commandements vous n’aurez pas de problème à lancer votre activité et à gagner un complément de revenu sérieux à domicile.

Toutefois ne soyez pas rigide, adaptez-les à votre situation et agrémentez-les d’éléments issus de votre expérience. Vous aurez grâce à ça une « patte » unique sur le marché et une signature inimitable.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *